Propositions

Schéma régional d'aménagement de développement durable et d'équilibre du territoire

La région Bretagne a engagé l'élaboration de son SRADDET. Les conseils de développement ont été largement associé à la phase préparatoire d'élaboration de ce projet de territoire pour la Bretagne dans le cadre de la Breizh Cop.

Avec la préoccupation d'un développement équilibré de la Bretagne et dans l'intérêt général des territoires et de leurs habitants, le conseil de développement de la Métropole et du Pays de Brest a souhaité contribuer à ce projet.

Lire la contribution

PAYS DE BREST : LA RADE AU CŒUR

"La Rade est devenue théâtre,la plus grande scène du monde où toutes les histoires se croisent, les proches et les lointaines, les projetées et les vécues, les passées et les futures"- Erik Orsenna

 La création de ce groupe de travail a été décidée début 2015 sur la base d'un constat. La Rade de Brest existe géographiquement mais n'a pas d'existence administrative "territoriale". Ce territoire, composé d'un espace maritime exceptionnel de 180 km2 et d'espaces littoraux, bien qu'extrêmement riche et diversifié, a fait l’objet de nombreuses études mais n'a jamais été ni analysé, ni valorisé, ni promu, de façon globale.

Depuis juin 2015, le groupe de travail "Rade de Brest" s'est réuni au rythme d'une réunion par mois environ.

Le travail s'est structuré sur la base de collaborations selon 4 axes :

-auditions des acteurs majeurs, spécialistes, témoins par le groupe de travail du CDD;

- Étude menée par les étudiants du Master2 MIDTE de l’UBO (financée par le Pays de Brest) composée d’une enquête auprès des élus des 25 communes limitrophes de la Rade, d’un diagnostic et écriture de scénarii de développement de l'espace ;

- Élaboration d'un ensemble cartographique par l'ADEUPa de Brest Bretagne;

- Esquisse d'une étude comparative des modes de gestion de plans d'eau remarquables en Europe par l'ADEUPa de Brest Bretagne.

Les propositions du groupe de travail ont été présentées aux élus et aux acteurs du Pays de Brest en décembre 2017.

Contribution à l'enquête publique hydrolien fromveur

Le Conseil de développement de la Métropole et du Pays de Brest, institué par les lois MAPTAM et NOTRe, est constitué de 200 membres bénévoles représentants de la société civile organisée (entreprises, économie sociale et solidaire, syndicats de salariés, associations environnementales, culturelles….) et de citoyens qui apportent leur expertise dans différents domaines.

C’est un lieu d’échange et de débat qui permet de contribuer à l’élaboration des politiques publiques sur des sujets concernant le développement économique, social, culturel et de faire des propositions aux élus des collectivités territoriales qui constituent le pôle métropolitain du Pays de Brest.

Sur la question des Energies Marines Renouvelables (EMR), le Conseil de développement a produit en 2012 une contribution sur la filière des EMR qui est consultable sur son site : « Contribution EMR 2012 ».

Il bénéficie également de l’apport de connaissances de plusieurs de ses membres qui travaillent sur ce sujet depuis plusieurs années ou qui participent :

·           A la section mer du Conseil Economique, Social et environnemental de larégion Bretagnequi a produit 2 études sur le sujet « Des énergies marines en Bretagne ? A nous de jouer » et « des énergies marines en Bretagne : Concrétisons la filière »,

·           Au Groupe de Travail Energies Marines de la Conférence Régionale Mer Littoral (CRML) qui travaille sur le développement d’une ferme hydrolienne dans le Fromveur.

·           Au Conseil Maritime de la Façade Nord Atlantique Manche Ouest.

Sur la base de ses connaissances, le Conseil de développement du Pays de Brest s’est prononcé clairement en faveur d’un développement des différentes formes d’énergies renouvelables dont les énergiesmarines en Bretagne, que ce soit pour l’éolien en mer de la Baie de Saint Brieuc ou pour le Parc de quatre éoliennes flottantes de l’Ile de Groix (EOLFI) qui doit permettre de valider la technologie puis la construction de trois parcs éoliens flottants de 500 MW en Bretagne.

Lire la contribution

Contribution au document d'orientation de la Breizh Cop

Par courrier en date du 22 janvier 2018, le Président du Conseil Régional invite les conseils de développement ainsi que plusieurs partenaires réunis dans les conférences régionales à contribuer au document d’orientation de la BREIZH COP par le biais de propositions complémentaires et idées nouvelles.

Ce document doit permettre de déterminer les valeurs, les principes fondateurs ainsi que les grandes orientations de la démarche.

Lire la contribution

Consultation du public sur l'hydrolien dans le Formveur

Les services de l'Etat en région, la DREAL, ont engagé une consultation du public sur l’identification d’une zone pour une ferme commerciale d’hydrolienne dans le passage du Fromveur (département du Finistère).

Dès 2011, considérant que les énergies marines renouvelables constituent un enjeu de développement économique de premier ordre, le Conseil de développement de la Métropole et du Pays de Brest a engagé une réflexion sur ce thème. Cette première démarche volontariste s’est concrétisée par l’élaboration de propositions destinées à mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire en faveur du développement d’une filière économique à même de relever cet enjeu.

En 2016, par la création d’une commission maritime destinée à promouvoir une économie maritime créatrice d’emplois dans le Pays de Brest, le Conseil a souhaité poursuivre ses réflexions afin de prendre en compte les évolutions technologiques et de suivre au plus près les démarches engagées pour le développement de cette filière économique. Le Conseil de développement considère en effet que le Pays de Brest dispose d’un ensemble d’atouts et de savoirs faire dans le domaine des énergies marines renouvelables qu’il convient de mobiliser.

C’est dans ce cadre qu’il a souhaité apporter sa contribution à la consultation publique concernant l’installation de fermes commerciales d’hydroliennes dans le passage du Fromveur.

Lire la contribution

Liaisons nouvelles Ouest Bretagne Pays de Loire

Suite au débat public organisé sur les liaisons nouvelles Ouest Bretagne Pays de Loire, SNCF réseau a décider d'organiser une consertation complémentaire des acteurs locaux.

Le Conseil de développement a participé à cette nouvelle phase de concertation et a produit une contribution afin de prendre en compte l'accessibilité de l'ouest breton.

Outre l’objectif Brest-Paris en 3h00, qui reste d’actualité et sous-entend une liaison Brest-Rennes en 1h30, il est nécessaire de soutenir fortement l’amélioration de la ligne Brest-Quimper et plus largement Brest-Nantes avec les objectifs de Brest-Quimper en 30 mn et Brest-Nantes en 2h30.  C’est une question d’aménagement du territoire. Le Conseil de développement souligne également que les liens économiques sont plus nombreux entre Brest et Nantes qu’entre Brest et Rennes et seront encore plus importants après l’installation du siège d’IFREMER à Brest et le développement des EMR. Il préconise donc un scénario Pointe Bretagne avec un démarrage des travaux par l’Ouest de le Région...lire la suite